L’UE propose une forte incitation à investir dans le recyclage

À partir de 2021, les pays de l'UE pourraient être tenus de payer une taxe annuelle de 80 centimes d'euro par kilo de déchets d'emballages plastiques non recyclés. Cette proposition a été annoncée récemment dans le cadre des discussions en cours sur le budget de l'UE. Si cette proposition est acceptée, elle constituerait pour les pays de l'UE une incitation financière importante à accroître le recyclage des emballages en plastique.

Sur la base des chiffres d'Eurostat pour 2015 sur le recyclage des emballages plastiques, cela coûterait en moyenne au citoyen de l'UE environ 15 euros par an. Mais tous les citoyens de l'UE ne sont pas sur un pied d'égalité. Compte tenu de la quantité de déchets d'emballages plastiques générés par personne et de la quantité déjà recyclée, certains pourraient payer deux fois plus cher.

Taxe annuelle de l'UE sur les déchets d'emballages plastiques (proposition)
État membreEuros/personneTotal
1. Irlande€31,1€150 m
2. Luxembourg€27,0€16 m
3. Estonie€26,8€35 m
4. Danemark€19,1€110 m
5. France€19,0€1.272 m
Cliquez ici pour la liste complète

Au lieu de reverser ces sommes à l'UE, les États membres doivent investir ces montants importants dans le déploiement d'infrastructures de collecte et de recyclage plus nombreuses et de meilleure qualité. Comme l'Espagne l'a montré, l'augmentation de la collecte sélective en dehors des foyers (lors des festivals et des matchs de football, par exemple) est un bon moyen d'accroître le recyclage global.

PLUS DE COLLECTE SÉLECTIVE = PLUS DE RECYCLAGE = PLUS d’efficacité des ressources
Notre économie circulaire #Blog