L’Europe a besoin d’un Plan Marshall pour la collecte séparée et le recyclage

Pour que le recyclage continue d’être un pilier viable en ce qui concerne la gestion des déchets en Europe, l’UE a besoin de lancer un programme crédible d’investissement visant à booster le recyclage à l’échelle locale – l’UE a besoin d’un Plan Marshall en matière de recyclage.

Jusqu’à l’année passée, des milliers de tonnes de déchets en plastique et en papier étaient envoyés en Chine pour y être recyclés. Depuis janvier 2018, la Chine a décidé de fermer ses portes – seulement les matériaux les plus purs sont encore autorisés. Avec les efforts actuels en termes de collecte et de tri, les déchets n’atteignent la plupart du temps pas cette norme. Cela met en lumière la faiblesse de notre modèle actuel de recyclage. Une seule couche-culotte ou un simple déchet électronique peuvent perturber les efforts de tri des recycleurs et «contaminer» des centaines de kilos de papier ou de plastique qui étaient parfaitement recyclables.

Depuis que la Chine a fermé ses portes, les exportateurs de déchets se sont tournés vers d’autres pays asiatiques, dans une quête désespérée d’alternatives. Entre temps, les déchets sont enfouis comme mesure de transition. Transporter des déchets à l’autre bout du monde pour être « recyclés » dans des circonstances questionnables ou même enfouis – rien de tout cela n’est durable.

L’Europe doit arrêter de dépendre de l’Asie pour recycler ses déchets et devrait plutôt investir dans des infrastructures sur son propre territoire. Les coûts et l’efficacité du recyclage peuvent être significativement améliorés avec de meilleurs systèmes de collection. Tout programme d’investissement européen doit se concentrer en priorité sur le déploiement de systèmes de collection de première qualité à travers l’Europe. Toutes ces ressources doivent être collectées et triées à la source. Pour atteindre cet objectif, les municipalités, le secteur privé et les consommateurs doivent tous accepter leur part de responsabilité.

La volonté de l’UE d’avancer en matière de durabilité ne peut être crédible que si elle investit dans des infrastructures de collecte et dans une communication intelligente. Il faut également qu’elle installe et applique des incitatifs et dissuasifs appropriés pour que cette collecte séparée se concrétise. Cela devrait être l’une des priorités de la prochaine Commission européenne.

PLUS DE COLLECTE SÉLECTIVE = PLUS DE RECYCLAGE = PLUS d’efficacité des ressources



Why the world’s recycling system stopped working [Financial Times]

Notre économie circulaire #Blog