Le moment est venu de mettre en place une “autoroute” du recyclage dans l’UE

Pour devenir le champion de l'efficacité des ressources qu'elle veut être, l'Union européenne doit mettre en place une autoroute du recyclage. Beaucoup d'articles qui sont jetés aujourd'hui, surtout lorsqu'il s'agit d'emballages, finissent dans des centres d’enfouissement des déchets ou des incinérateurs, même s'ils sont recyclables. Ceux-ci doivent être recyclés. Les citoyens de l'UE veulent recycler. Voici comment procéder.

Pour commencer, l’UE devrait investir au moins EUR 25 milliards dans de nouveaux systèmes de collecte et de recyclage dans les dix années à venir. Cet investissement permettrait d’assurer à l’UE d’atteindre ses objectifs réels** et aux pays qui ont du retard de rattraper les plus avancés. Le recyclage devrait être une valeur européenne. Les mêmes standards élevés devraient être appliqués partout en Europe.

Parallèlement, l'UE devrait mettre en place un cadre concurrentiel pour réduire la complexité des matériaux utilisés dans les produits qui devront être recyclés. On pourrait y parvenir, par exemple, en s'assurant que les frais de responsabilité élargie des producteurs (REP) sont calculés à l'aide d'un multiplicateur qui tient compte du nombre de matériaux utilisés ou de la recyclabilité du produit.

Pris ensemble, ces efforts devraient stimuler considérablement le recyclage et rendre les matériaux recyclés beaucoup plus accessibles dans toute l'Europe. Ce serait une victoire pour l'économie et une victoire pour l'environnement.

Pour garantir le succès à long terme des ambitions de l'Europe en matière de recyclage, les décaissements futurs des fonds de développement de l'UE devraient être liés à la réalisation d'objectifs de recyclage réels. Celles-ci devraient également être accompagnées d'objectifs de collecte.

PLUS DE COLLECTE SÉLECTIVE = PLUS DE RECYCLAGE = PLUS d’efficacité des ressources

* En moyenne, chacun des 500 millions de citoyens de l'UE génère environ 500 kg de déchets municipaux par an. 25 milliards d'euros ne représenteraient que 10 centimes d'euros par kilogramme de déchets produits.

Avec la récente mise à jour des règles de l'UE en matière de déchets, l'UE a placé la barre plus haut en ce qui concerne les objectifs de recyclage à partir de 2020. Jusqu'à récemment, une grande partie du recyclage se faisait en dehors de l'UE. Avec l’interdiction récente de la Chine sur les déchets de l'UE, ces derniers devraient maintenant être traités en Europe et il faudra plus de capacité pour ce faire.

Notre économie circulaire #Blog