France : l’avenir est bleu, blanc ... vert

La mise en place d'un code de couleurs unique pour guider les ménages dans le tri de leurs déchets est l'un des moyens les plus simples pour un pays d'encourager le tri sélectif et le recyclage. C'est l'un des secrets expliquant le succès du meilleur recycleur en Europe. En fait, c'est si simple à mettre en œuvre que l'Union européenne devrait définir un code de ce type pour l'ensemble du continent. Et il n'est pas nécessaire d'aller très loin pour trouver des experts en la matière.

La France élabore actuellement son plan à long terme pour l'économie circulaire et celui-ci comprend un chapitre sur la simplification de la collecte des déchets sur l'ensemble du territoire. Le pays a d'ailleurs lancé une consultation auprès du public au fait des dernières technologies, en lui demandant si « nous devions harmoniser les couleurs de nos poubelles ou de nos sacs poubelles d'ici 2025 ». La première réponse a été « pourquoi faudrait-il attendre encore 7 ans pour que cela se fasse ? »

Eurostat: packaging waste recycling (2015)

Le bilan de la France en matière de tri sélectif et de recyclage est quelque peu mitigé. La France est excellente quand il s'agit de recycler le papier, par exemple, mais l'est beaucoup moins pour le recyclage des matières plastiques. En 2015, les taux de recyclage du pays pour chacun de ces matériaux s'élevaient respectivement à 92 et de 25 %. Les systèmes instaurés varient beaucoup selon les régions et les municipalités. De plus, une grande partie de l'infrastructure française de collecte et de recyclage date des années 1970. De nouveaux investissements importants sont donc nécessaires pour améliorer le recyclage.

Il y a encore beaucoup à faire pour encourager la collecte et le recyclage. La mise en place d'un code de couleurs unique pour le tri sélectif serait un bon début !

PLUS DE COLLECTE SÉLECTIVE = PLUS DE RECYCLAGE = PLUS d’efficacité des ressources
Notre économie circulaire #Blog