Ce que Starbucks nous apprend sur les changements de comportement

Starbucks a récemment publié les résultats provisoires d’un programme d’essai de trois mois dans 35 de ses magasins londoniens, où la société préconise une surfacturation de 5 pence sur les gobelets en papier recyclable. La surfacturation expérimentale s’ajoute à la remise de 25 pence accordée depuis longtemps par l’entreprise aux clients qui optent pour un gobelet réutilisable. L’utilisateur du gobelet réutilisable obtient ainsi un rabais de 25 pence et évite un surcoût de 5 pence, ce qui donne un avantage cumulé de 30 pence. À mi-parcours de l’essai, 5,6 % des clients des magasins participants avaient opté pour un gobelet réutilisable, contre 2,2 % auparavant. Certes, il s’agit d’une augmentation de 157 %, mais elle ne représente qu’une très faible proportion de l’ensemble des clients.

En 2016, Starbucks avait temporairement augmenté le rabais pour les gobelets réutilisables à 50 pence dans tout le Royaume-Uni, sans aucun effet. Alors, pourquoi un bonus de 30 pence fonctionne-t-il en 2018, alors qu’un avantage de 50 pence s’est soldé par un échec deux ans auparavant ? De manière informelle, Starbucks explique cet écart en grande partie par un engagement beaucoup plus actif, cette fois-ci, du personnel des magasins participants auprès des clients. Il est possible de tirer ici une conclusion fondamentale. L’expérience de Starbucks montre que les changements de comportement dépendent aussi de la façon dont vous communiquez avec le public.

Comme la majorité des consommateurs de café en déplacement sont fidèles au gobelet en papier recyclable, il est clair que les vendeurs de café, petits ou grands, doivent expliquer à leurs clients comment se débarrasser correctement de cet emballage en vue de son recyclage. Dans le même temps, il convient de mettre en place des programmes de collecte hors domicile plus ambitieux. Aujourd’hui, le Royaume-Uni a la capacité de recycler tous les gobelets en papier utilisés. Les établissements de restauration doivent travailler de concert avec leurs consommateurs pour s’assurer que ces contenants sont éliminés de façon responsable afin qu’ils puissent être recyclés.

PLUS DE COLLECTE SÉLECTIVE = PLUS DE RECYCLAGE = PLUS d’efficacité des ressources
Notre économie circulaire #Blog